Dossier Intervention Ultérieure

diu

Le dossier d’intervention ultérieure (DIU) rassemble tous le éléments utiles à la sécurité et à la santé.

L’ensemble des documents sont ceux dont il faudra tenir compte dans des travaux futurs.  Le fait d’ avoir un dossier bien en ordre et complet permettre par exemple d’avertir des ouvriers des risques encouru en forant dans le sol, dans des murs …

Le dossier est obligatoire sur tous les chantiers même si les travaux sont réalisés par un seul entrepreneur.

 

 

 

 

Il peut se présenter de deux façons:

  1. Un DIU complet si la surface est supérieure ou égale à 500 m² , si travaux dangereux et chantier de plus de 500 hommes/jours.
  2. Un DIU simplifié si la surface est inférieure à 500 m², pas de risque élevé et chantier inférieur à 500 homme/jours).

Quel est le contenu du dossier d’intervention ultérieure (DIU) ?

 

Le DIU complet

  1. les informations relatives aux éléments structurels et essentiels de l’ouvrage
  2. les informations relatives à la nature et au lieu des risques démontrables ou cachés, plus particulièrement en ce qui concerne les conduites utilitaires intégrées
  3. les plans qui correspondent réellement à l’exécution et à la finition
  4. les éléments architecturaux, techniques et organisationnels relatifs à la réalisation, à la maintenance et à l’entretien de l’ouvrage
  5. les informations destinées aux exécutants de travaux prévus ultérieurement, plus particulièrement en ce qui concerne la réparation
  6. le remplacement ou le démantèlement d’installations ou d’éléments de la construction
  7. la justification pertinente des choix concernant notamment les méthodes d’exécution, techniques, matériaux ou éléments architecturaux utilisés
  8. l’identification des matériaux utilisés.

 

Le DIU simplifié

  1. les informations relatives aux éléments structurels et essentiels de l’ouvrage
  2. les informations relatives à la nature et au lieu des risques démon- trables ou cachés, plus particulièrement en ce qui concerne les conduites utilitaires intégrées
  3. les plans qui correspondent réellement à l’exécution et à la finition
  4. l’identification des matériaux utilisés.

 


L’ouverture du Dossier d’Intervention Ultérieure doit être ouvert, complété et tenu à jour par le coordinateur sécurité du chantier.


 

Aller à la barre d’outils